Place de la Santé Europe : l'intelligence collective au service de la Mutualité Française

Place de la Santé Europe : l'intelligence collective au service de la Mutualité Française

270

Participants

11

Ateliers

125

Propositions

Contexte :
Place de la Santé Europe est un observatoire porté par la Mutualité Française qui vise à alimenter la campagne des élections européennes 2019 au travers d'une démarche participative et d'une étude d'opinion. Elle s’inscrit dans la continuité d'une première initiative mise en place lors des élections présidentielles de 2017.

À l'approche des élections européennes, la Mutualité Française anticipe le fait que la campagne sera dominée par une vision souverainiste et sécuritaire de l'UE au détriment de l'Europe qui protège (en matière de santé, de solidarités, d'emploi, d'environnement et de numérique). Dans ce contexte, elle fait le pari de mettre en place une démarche d'intelligence collective interne à l'organisation pour faire émerger des propositions concrètes présentées à 10 têtes de listes françaises. Dans le même temps, la Fédération Française a souhaité saisir cette occasion pour transformer sa gouvernance interne au profit de pratiques plus horizontales et participatives. D21 et Kawaa (www.kawaa.co) ont accompagné la Mutualité dans la conception et la mise en oeuvre de cette démarche.

Objectifs :
Renforcer la légitimité des propositions portées à la connaissance des têtes de liste européennes par la co-construction et transformer la gouvernance interne en s’appuyant sur des pratiques collaboratives et une gouvernance plus ouverte.

Dispositif déployé :
Cette mission a été menée conjointement par Kawaa (ingénierie événementielle) et D21 (ingénierie de la participation). Le dispositif, déployé sur une durée de 6 mois, a été rythmé par 3 temps forts :

  • étape 1 : diffusion d’un manifeste par la Mutualité Française et ses partenaires européens pour réaffirmer leur attachement à l’Europe et insister sur l’importance des enjeux de santé, solidarité et protection sociale à cette échelle.
  • étape 2 : diffusion à l’échelle européenne d’un questionnaire traduit dans toutes les langues de l’UE, pour que les européens puissent s’exprimer sur les questions traitées dans le cadre de ce manifeste.
  • étape 3 : organisation et animation d’un « tour de France de l’Europe sociale » dans le but d’aller à la rencontre des mutualistes dans les territoires pour recueillir leurs attentes à l’approche des élections européennes. 11 ateliers ont été animés par des facilitateurs de D21 et Kawaa dans toute la France et en Belgique, sur un format d’animation favorisant la participation de tous. Ce travail d’intelligence collective a abouti à la rédaction de 125 propositions.
Ateliers d'intelligence collective organisés par D21 et Kawaa avec les élus mutualistes des unions régionales pour faire émerger des propositions concrètes sur l'Europe Sociale en vue des Européennes 2019.
  • étape 4 : priorisation de ces propositions via une votation citoyenne en ligne utilisant la méthode Janecek (https://fr.d21.me/a-propos-2/notre-methode-de-vote).
  • étape 5 : organisation d’un évènement de restitution à la maison de la radio dans le but de présenter les propositions aux 10 têtes de liste. Durant trois heures, les candidats se sont positionnés sur les enjeux de santé et de solidarité qu’ont soulevés les mutualistes.
Événement télévisé "Place de la santé" organisé dans la perspective des élections européennes du 26 mai. Emission diffusée en direct le 11 avril 2019 sur Public Sénat.

Résultats et impacts :
Un temps de débat télévisé de trois heures a permis aux candidats les plus en vue des européennes de se saisir et de se positionner sur les propositions élaborées par les mutualistes. L’objectif d’inclusion des acteurs mutualistes dans les débats politiques sur l’Europe est atteint!
Le développement de cette animation à grande échelle a permis aux élus mutualistes de se rendre compte que des formats différents suscitent des résultats différents. Cette expérience a suscité l’envie de s’engager dans un changement durable des pratiques pour s’orienter vers des méthodes plus inclusives, plus participatives et plus efficaces.
Pour la Mutualité française, les propositions qui ont été produites vont constituer une « feuille de route » qui servira à alimenter ses échanges avec les parlementaires européens et le débat public.

Résumé vidéo de l'émission "Europe sociale : le grand oral des têtes de liste" :

Vous avez un projet participatif ?

Contactez-nous !

Toutes nos références